Menu
X

Archymie Sonore

Conception d'une sonnerie scolaire

Suite à la découverte, dans l’enceinte de l’ESBA du Mans, de 13 cloches de sonnerie d’école qui n’auraient, dit-on, jamais sonné, l’idée nous est venu de réhabiliter ce réseau campanaire automatique pour pouvoir jouer avec, et offrir à l’école une nouvelle sonnerie qui lui serait propre ; qui constituerait son ambiance et la voix de toute son architecture.

De la forge acoustique

Chaque cloche d’école en laiton, a été modifiée, tant au niveau de sa tonalité qu’au niveau de sa rythmisation automatique. La tonalité des cloches a été transformée par procédé métallurgique de forge à chaud. Ce procédé transforme également le timbre de la cloche.

À la mécatronique

Le mécanisme automatique de tintement que constituait la cloche était un solénoïde oscillant à une vitesse de 50Hz. Pour améliorer la richesses des sons, des textures, des rythmes possible avec un simple mécanisme automatique, nous avons remplacé le solénoïde par un moteur DC supportant une mailloche en liège et à ressort, ainsi que d’une hélice supportant deux petits crochets. La mailloche frappe plus ou moins aléatoirement, et les crochets frottent suivant l’intensité de la force centrifuge que soumet la rotation de moteur DC.

Vers un nouveau design

Pour aller plus loin dans notre démarche de création d'une sonnerie entièrement acoustique, nous avons designé, imprimé numériquement puis fondu des cloches en bronze. Leur forme particulière à pour but notamment d'être optimisée pour l'implantation d'un système mécatronique tel que décrit ci-dessous.

Travaux